MONTAGRIER VTT-TRAIL

AQUATERRA

AQUATERRA – TRAIL et VTT - BORT LES ORGUES – 11 et 12 juillet 2015

Pierre LIORIT et Marc SERRERO à l'honneur : 

 

Samedi 11 juillet :

 

Pierre LIORIT était inscrit sur le 12 km annonçant 250 m de dénivelé positif, Pierre se place parmi les 4 premiers dès le début de la course. Après quelques aléas, il est en lutte pour la seconde place qu'il concède à 2 km de l'arrivée. Il termine donc 3e au général et 2e Junior en 57'38''.

 

Son frère Clément LIORIT, pour lequel c'était le 1er trail, s'était également engagé sur cette distance. Il termine 27e en 1h11 sur 193 classés et 7e Cadet. Pas mal du tout pour une première !

 

Très grosse performance pour Marc SERRERO :

 

Marc SERRERO, engagé sur le 65 km pour un dénivelé de 3300 positif, réalise une bien belle course. Aux coudes à coudes avec 2 favoris, il tente de jouer la 2e place, mais craque vers la fin. N'ayant plus de jus sur les 10 derniers kilomètres, il se fait dépasser. Il manquera le podium de peu, puisqu'il finira 4e à 2 mn du 3e mais conclut sur une très belle performance avec 8h05'39'' soit une vitesse moyenne de 8 km/h.

Il termine bien entendu 1er de sa catégorie V2, juste derrière des « petits jeunes » puisque le podium sera constitué de 3 seniors.

 

Pour son AQUATERRA, Isabelle TOURNIER, sans entraînement spécifique pour préparer ce trail, avait donc pour objectif premier de découvrir le paysage et éventuellement, de passer en dessous des 3 heures pour effectuer ce trail de 21 km pour 1000 m D+ annoncés

Après un départ donné depuis le barrage et une première partie très technique longeant le lac, elle parvient au 8e km en 1 heure, plutôt satisfaite. Mais après une longue côte au 10e km, elle s'arrête au ravito du 15e km, accusant un peu la fatigue et a du mal à repartir sur le faux plat. C'est au 18e km que des crampes surviennent, avec lesquelles il lui faudra composer pour parcourir les 3 derniers kilomètres comprenant de longues côtes qui lui paraissent interminables, juste avant une dernière descente annonçant la fin de course. Elle franchit la ligne d'arrivée en 2h57'11'' pour en réalité, 22,640 km mais « seulement » 865 m de dénivelé positif.

Elle se classe 163e au général sur 256 finishers, 25e féminine et 5e dans sa catégorie V2.

 

Frédéric CHABREYROU, qui ne s'était pas non plus bien préparé pour cette course, s'était engagé sur le 40 km annonçant 2000 m D+. 

Son objectif était néanmoins de faire moins de 5h. Il ressent plutôt de bonnes sensations durant les 5 premiers km, puis les premières

difficultés apparaissant, il comprend que cela allait être une difficile journée. Il gère ensuite du 25e au 35e en marchant dans toutes les bosses et en prenant un peu de temps au ravito. Les 5 derniers kilomètres très difficiles lui ont paru très longs, dès lors, il n'avait plus qu'un seul but : être finisher ! 

Il se souviendra particulièrement des longues monotraces tout en devers longeant le lac et des 2000 m de D+. 

Il finit 121e au général, 12e V2 en 7h02'32'' sur 143 concurrents qui termineront également cette distance

 

Jérôme WARGNIER, également sur le 40, réalisera une course à l'inverse de Frédéric, puisque c'est entre le 25e et le 30e km, qu'il accusera la fatigue et aura bien du mal à repartir. Ne devant son salut qu'à des bâtons de fortune empruntés à la forêt, ceux-ci lui permettront de retrouver un pseudo-rythme et de reprendre la course sur les 10 derniers kilomètres. Il terminera en 6h39'56'' soit 107e au classement général et 40e Senior

 

Valéry LIORIT, engagé également sur le 40 km, a dû entamé un départ trop rapide. En effet, avant la mi-parcours, et là ou celui-ci se fait plus technique, des crampes apparaissent et ralentissent sa progression durant 45 min. Plus loin, même souci du 30ème au 35ème km. Il atteindra l'arrivée à Port Dieu en 4h52'27''. Moins de 5h, son objectif est atteint, mais que de frustration avec ces crampes ! Le retour en bateau lui permettra de commencer à récupérer en compagnie de Nicolas Laparre (arrivé en 5h02).

Valéry se classera 18e au général et 5e V1.

 

Tous sont revenus enchantés par le paysage et ont apprécié la technicité des circuits, avec en point "d'Orgue", le retour en navette fluviale de Port-Dieu pour les uns et de la plage de la Grange Haute pour l'unique traileuse, vers le Château de Val.

 

Dimanche 12 juillet :

 

Le challenge pour Pierre LIORIT : 

 

Pierre était de nouveau à l'oeuvre pour les 15 km de la grande montée des Orgues. Départ rapide sur un profil descendant sur 5 km avant d'aborder les 900 m de dénivelé répartis sur les 11 km restants. Pierre pointe alors à la 11e place. Dans le final, il gagne une place et termine donc10e sur 51 en 1h35, ce qui lui permet de remporter le challenge des 2 courses.

 

Rando VTT pour Bruno TOURNIER :

Parti devant dans le groupe de tête d'une dizaine de coureurs, pour ne pas être bloqué, Bruno se trompe de chemin vers le 3e kilomètre et effectue 2 km de plus avec ce groupe. Se retrouvant dans les pelotons de VVTistes des 2 distances (47 et 25 km), il ne lui est pas facile de remonter les rangs. Il ne s'arrête donc pas au 1er ravito pour ne pas être gêné par les nombreux coureurs. Les 25 km s'avèrent très très durs, très techniques, à l'instar des circuits de trails des autres « Violet ». Il doit donc affronter de fortes pentes caillouteuses et sablonneuses, donc instables et manquant d'adhérence.

Le 2e partie apparaît un peu plus roulante. Néanmoins, c'est dans une grande descente jonchée de galets qu'une petite dame VVTiste, qui roulait avec son époux, chute lourdement, ayant pris, semble-t-il, un peu trop de vitesse.  Bruno lui porte secours - elle souffre énormément et a au minimum une fracture de la clavicule - puis repart pour pouvoir capter du réseau et prévenir les secours. Cet événement l'ayant quelque peu perturbé, c'est alors qu'il rate la dernière bifurcation menant au Château de Val, qui constituait le dernier ravito. Il rejoint donc plus vite que prévu Bort-Les-Orgues, mais en ayant tout de même parcouru les 47 km annoncés et monté 1350 m de dénivelé. 

Au compteur, 3h de roulage pour un total de 3h38.